La Zambie sacrée pour la 12e fois

La Zambie a remporté la COSAFO Men’s U20 Championship, la 12e dans cette catégorie d’âge, en s’imposant devant l’Afrique du Sud (3-0). C’était samedi au Nkoloma Stadium, rempli comme un œuf pour l’occasion. L’Angola complète le podium après avoir aisément disposé de Madagascar plus tôt (5-1).

C’est la 7e fois que les deux nations se rencontraient en finale. L’Afrique du Sud, sacrée en 2017 et 2018 visait la passe de trois. Mais ses ambitions de triplé se sont arrêtées en première période. Il y a d’abord eu ce but de Jonathan Manalula à la 39e minute. Contrôlant le ballon à l’entrée de la surface, le jeune attaquant effectuait un retourné acrobatique qui ne laissait aucune chance à Karabo Molefe.

Francisco Mwepu se devait de participer à la fête et juste avant la pause il partait en contre et trompait le gardien sud-africain. Intenable, Munalula se retrouvait libre de tout marquage en fin de match et plaçait une tête surpuissante, scellant ainsi l’issue de la rencontre.

Tout au long de l’échange, les deux équipes ont gratifié un match de haute facture à tous ceux présent. Se rendant coup pour coup et multipliant les occasions. Mais devant le but, ce sont les Young Chipopolos qui auront fait preuve de plus de réalisme. A noter que Patrick Gondwe, élu meilleur joueur de la compétition, ira se perfectionner au sein du club espagnol de Numancia suite à un accord entre la COSAFA et la Liga.

Blessé dans son orgueil contre la Zambie et donc privé de finale, l’Angola s’est bien rattrapé en s’adjugeant la médaille de bronze samedi au Nkoloma Stadium. Les Angolais, plus frais et mieux armé, ont aisément disposé d’une équipe malgache clairement fatigué.

D’ailleurs, il n’a fallu patienter que huit minutes pour voir le premier but dans ce match de classement. Parti en contre, Zalata trompait facilement Tabibo Balvano (8e). A ce moment précis, il ne faisait guère de doute que les jeunes Barea allaient souffrir tout au long des 90 minutes. Intenable, Zalata inscrivait son deuxième but cinq minutes après le premier. Après avoir profité d’une glissade du défenseur malgache, il a effacé le gardien avant de pousser le cuir au fond des filets.

Le calvaire de la Grande île se prolongeait en seconde période lorsque Zini débutait enfin son festival. Il débloquer son compteur à la 46e minute avant de récidiver à la 67e minute. Sengui, qui venait de faire son entrée sur la pelouse un peu plus tôt clôturait le festival angolais en beauté en ajoutant un cinquième but. Entretemps, Madagascar était parvenu à sauver l’honneur par l’entremise d’Arnaud Randianantenaina (58e) sur pénalty. Il boucle la compétition avec quatre buts inscrits.

Please follow and like us: