L’Afrique du Sud au septième ciel

L’Afrique du Sud a remporté la COSAFA U20, sa 7edans le tournoi, jeudi 12 décembre en venant à bout du Zimbabwe en finale. Le score était de 1-1 au terme de 90 minutes. C’est aux tirs au but que le titre a été décidé. Dans cette épreuve fatidique, les Amajita ont transformé quatre tirs contre trois pour les Young Warriors.

On s’attendait à une explication musclée entre les deux finalistes. Autant dire qu’on a été servi. Les deux formations ne se sont pas fait de cadeaux au Nkana Stadium et l’intensité n’a jamais baissé d’un cran tout au long des 90 minutes d’engagement signe que chacun voulait s’offrir ce 7esacre dans la compétition. Dans l’épreuve des tirs au but, l’Afrique du Sud peut remercier son gardien qui aura annihilé deux tentatives zimbabwéennes.

Dans cette rencontre, c’est le Zimbabwe qui a ouvert le score. Delic Murimba profitait d’une mauvaise passe en retrait pour lober Walter Kubheka, le gardien sud-africain. Il inscrivait son cinquième but du tournoi à la 65eminute. Mais la réponse du berger à la bergère arrivait 20 minutes plus tard quand Lyle Foster rejoignait Murimba au classement des buteurs en trompant Frank Kuhineyi. Ce dernier venait d’entrer en jeu en remplacement de Tinotenda, blessé sur une intervention.

Au moment de récompenser les héros du tournoi, on notera que deux joueurs, Foster et Murimba, ont été auréolés du titre de Soulier d’or. Le titre de meilleur joueur va à Promise Mkhuma. La Zambie se consolera avec le prix du fair-play tandis que Tinotenda Ali est élu meilleur gardien du tournoi.

La Zambie n’a pas pu sauver les meubles devant son public. Ses représentants terminent au pied du podium après avoir été battu par l’Angola sur le score de 2-1. Les Young Chipopolos peuvent nourrir des regrets après cet échec car ils ont ouvert le score mais se sont révélés par la suite incapable de concrétiser leur domination.

Les Palanquinhas ont été les premiers à déclencher les hostilités par l’entremise de Daniel Liberal. Face au gardien à la 29eminute, il devrait manquer sa tentative de but. En face, King Kangwa répondait en déclenchant de loin mais Emanuel Simao restait vigilant sur sa ligne en repoussant en corner.

C’est au retour des vestiaires que le tableau d’affichage évoluait enfin. Débordant sur le flanc droit, Patrick Gondwe adressait une passe à Emmanuel Mwuinde qui décochait une lourde frappe qui ne laissait aucune chance au portier adverse.

Mais l’Angola a du répondant. Elle le prouvait à la 79eminute lorsque Zito Luvumbo, intenable tout au long des 90 minutes d’engagements, centrait pour Melono Dala qui ne se fit pas prier pour rétablir l’équilibre au tableau d’affichage. Trois minutes seulement après l’égalisation, c’était au tour de Dala d’adresser une passe décisive pour Luvumbo qui trompait aisément Prince Bwalya, le dernier rempart zambien.

L’Angola termine donc bien sa campagne dans la COSAFA. Après avoir vu les U17 l’emporté à Maurice, voilà qu’elle place ses U20 sur la troisième marche du podium. Pas franchement une mauvaise année pour les Rouge et Noir. La Zambie pour sa part, devra aspirer à mieux à l’avenir.

 

Please follow and like us: