L’Angola passe in-extremis, le Botswana enfin victorieux

L’Angola a été étonnant de maitrise contre le Zimbabwe dimanche. Condamné à l’exploit, les Palanquinhas se sont imposés 4-1 contre le Zimbabwe. La rencontre entre le Lesotho et le Botswana s’est quant à elle soldée par un court succès du second nommé qui a pu compter sur un but contre son camp de Tsepo Mokherane pour l’emporter (1-0).

Daniel Liberal par deux fois, Jelson Mivo et Fernando Duarte ont été les buteurs dans le camp angolais. En face, le Zimbabwe a répliqué par Sarupinda. Sans doute soucieux de préparer adéquatement sa demi-finale contre la Zambie, les Young Warriors n’ont pas trop forcé leur talent.

Quoi qu’il en soit, c’est grâce à la différence de but particulière que les Angolais passent ce premier tour.

Le Botswana et le Lesotho, déjà éliminé avant le coup d’envoi de leur joute ont livré une prestation terne. Ce n’est qu’à la 87’ minute que le score au tableau d’affichage a évolué et cela grâce au but contre son camp de Tsepo Mokherane. Le Botswana termine troisième de sa poule avec quatre points tandis que le Lesotho est lanterne rouge avec seulement deux points pris après trois rencontres.

C’est donc avec quatre nouvelles réalisations que prend fin le premier tour. Un premier tour qui aura vu les jeunes engagés inscrire la bagatelle de 41 buts.

Une finale avant la lettre. C’est ainsi que l’on pourrait résumer le choc qui opposera la Zambie au Zimbabwe mardi dans la deuxième demi-finale. Les deux formations ne se feront pas de cadeau au Nkana Stadium. Après une précédente édition décevante, les Young Chipopolos ne veulent pas se manquer devant leur public, qui plus est face à leur voisin et éternel rival.

Le Zimbabwe est une habitué du dernier carré et dans une plus large mesure un habitué au sacre. Après avoir vu le trophée leur passer sous le nez l’an dernier,les Young Warriors arrivent avec un tout autre état d’esprit, celui d’inscrire leur nom au palmarès une nouvelle fois. Le Zimbabwe a été le premier pays à se qualifier pour la demie.

L’Afrique du Sud n’a pas eu à forcer pour sortir de la phase de groupe comme on pouvait s’y attendre. Les Amajita ont survolé la poule B après des victoires écrasantes face à Maurice (5-0) et eSwatini (4-0). C’est donc assez facilement qu’ils verront le dernier carré. Une dernière étape avant la finale qui s’annonce piégeuse.

Les Jaune et Vert affronteront l’Angola mardi. Les palanquinhas ont démarré leur campagne dans la COSAFA U20 sur la pointe des pieds. Ils ont enregistré deux nuls en deux sorties et cela après avoir été tenu en échec par le Lesotho et le Botswana. Force est de constater que la mayonnaise a enfin pris avec ce retentissant succès devant le Zimbabwe dimanche.

L’Angola apparait donc comme une équipe à réaction et qui n’est jamais aussi dangereuse que lorsqu’elle est au pied du mur. Pour autant, les Angolais parviendront-ils à imiter les U17, sacré dans le tournoi éponyme à l’île Maurice au mois de juin. Un début de réponse après le duel face à l’Afrique du Sud, six fois couronnés dans le tournoi.

Please follow and like us: