Le Malawi et la Zambie en démonstration

La Zambie n’a pas déçu pour son entrée en matière. Les Zambiens ont atomisé l’Eswatini sur le score de 6-0 samedi et prennent les commandes de la poule A. Devant son public, le Malawi a été tout en maitrise et a enfilé trois buts à l’Afrique du Sud.

Six buts pour six buteurs différents. Cela démontre bien la domination les jeunes Chipopolos mais surtout la qualité de l’effectif. Il faudra compter sur les Zambiens dans ce tournoi. Ils ont envoyé un message sans équivoque après ce match abouti. Mulenga n’a pas tardé à mettre sa formation sur la voie royale en trouvant la faille dès la 5eminute. Ngambi s’est ensuite illustré 10 minutes plus tard avant que Chirwa (32e) et Songa (45e) ne donne un net avantage aux Zambiens juste avant la pause.

Mais le calvaire des joueurs de l’Eswatini n’était pas fini pour autant puisque Kumwenda marquait à l’heure de jeu. Mumba donnait plus d’ampleur au score en ajoutant son nom au tableau d’affichage à la 86e minute.

La Zambie, bien lancée dans le tournoi, a pu compter sur quelques erreurs en défense pour asseoir la domination. Le gardien adverse n’a du reste, pas été totalement irréprochable au cours de 90 minutes d’engagement. Mais cela n’enlève en rien la construction dans le jeu zambien et les automatismes des avants.

Le Malawi se devait de bien se comporter devant son public. Ses représentants ont été impeccables en submergeant l’Afrique du Sud 3-0. Les Young Flames ont été réalistes et surtout adroit au moment d’ajuster. Ce sont ces qualités qui ont manqué aux Amajimbos qui devront se rattraper dans deux jours.

Le grand bonhomme de cette rencontre a été Tobias qui a inscrit un doublé dans cette rencontre. Mais avant cela, le Malawi a longtemps peiné pour trouver la faille. Les locaux ont patienté jusqu’à la fin de la première mi-temps avant que Thomu ne débloque la situation. Il a profité d’un excellent travail de Sakala et de la passe décisive de Salima pour faire la différence.

Au retour des vestiaires, Tobias s’est pour sa part mué en véritable bourreau des Sud-Africains. Il a inscrit un second but pour les Malawites à la 53e avant de récidiver cinq minutes plus tard, faisant chavirer le Mpira Stadium rempli comme un œuf pour l’occasion.

Aujourd’hui, nous aurons droit à un choc entre les Comores et le Mozambique. Les deux leaders de la poule B peuvent se qualifier pour les demi-finales en cas de succès au Mpira Stadium. Cette explication aura lieu à 14h.

Les Comores ont marqué l’histoire en s’imposant il y a deux jours face au Lesotho en ouverture du tournoi. C’est la première participation de cette petite nation de l’océan Indien et autant dire qu’elle a bien l’intention de poursuivre son rêve au Malawi. Les Comoriens possèdent dans leur rang quelques éléments très prometteurs dont certains évoluent sur la scène européenne.

Le Mozambique a aussi créé la surprise en arrachant un précieux succès contre l’Angola vendredi. En s’imposant sur le plus petit des scores, les jeunes Mambas se retrouvent du coup co-leaders du groupe B. Eux aussi peuvent envisager sereinement la suite du tournoi. Pour cela, ils doivent valider une seconde victoire.

L’Angola et le Lesotho comptent se relancer aujourd’hui. Vaincu pour leur entrée en lice respective, ces deux nations croisent le fer à 11h. Ce sera pour eux un peu comme marcher sur des œufs. En effet, une défaite serait synonyme d’élimination. C’est donc avec cette épée de Damoclès suspendue au-dessus de leur tête que les deux adversaires s’avanceront au Mpira Stadium.

Contre le Mozambique, l’Angola ne s’est seulement réveillé qu’en seconde période en multipliant les occasions sans pour autant parvenir à rétablir la parité. Le Lesotho a connu la même mésaventure. Cela montre que les deux équipes ont du répondant. Tant mieux pour leur survie dans la compétition.

Please follow and like us: