Football - 2017 Cosafa Castle Cup - Third and Fourth - Tanzania v Lesotho - Moruleng Stadium - Rustenburg

Le « Plate Trophy » pour l’Afrique du Sud, le podium pour la Tanzanie

L’Afrique du Sud a pris la cinquième place de la Cosafa Castle Cup 2017 en remportant la finale du « Plate Trophy » face à la Namibie, détentrice de ce trophée, sur le score minime de 1 but à 0. L’invité Tanzanie de son côté a décroché la médaille de bronze de la compétition en venant à bout du Lesotho après les tirs au but (4-2, 0-0) lors de la rencontre entre infortunés des demi-finales.

Le « Plate Trophy » est un mini-tournoi qui rassemble les quatre perdants des quarts de finale, incluant le Botswana, le Swaziland, l’Afrique du Sud et la Namibie. La finale de ce mini-tournoi a opposé ces deux dernières ce vendredi 7 juillet à Moruleng.

L’unique but de la partie a été marqué par le joueur du Maritzburg United Mohau Mokate sur une passe en profondeur de l’attaquant de Cape Town City Judas Moseamedi. L’Afrique du Sud a offert cette victoire, aussi courte soit-elle mais très importante, à ses supporteurs locaux qui ont toujours répondu présents lors de ses trois matchs tant à Moruleng qu’à Bafokeng.

Cependant, la rencontre aurait pu avoir une autre tournure dès le début du match si le capitaine namibien Ronald Ketjijere n’a pas manqué son penalty à la dixième minute de jeu. Les Brave Warriors, par la suite, ont obtenu des occasions d’égalisation après l’ouverture du score sud-africaine, surtout en seconde période, sans pour autant trouver de réussite.

La reprise de la tête du défenseur des Tigers Ferdinand Karongee a d’abord trouvé la barre transversale de la cage gardée par Boalefa Pule à la 78ème minute. Ensuite dans les arrêts de jeu, la déviation d’un autre joueur des Tigers, Benyamen Nenkavu, a été dégagée in extremis par le Sud-africain Sandile Mithethwa devant sa ligne de but. Enfin, quelques secondes plus tard, Peter Shalulile, libre de tout marquage dans la surface de réparation, a buté sur le gardien Pule dans un grand jour.

Plus de peur que de mal, la bande à Nduduzo Sibiya, si brillant durant la partie et logiquement élu Homme du match à l’issue du match, a bien su tenir son avance et remporté ce duel entre les deux derniers champions de la Cosafa Castle Cup. La Namibie a en effet glané l’or en 2015 ici même en Afrique du Sud, tandis que l’Afrique du Sud l’a imité un an plus tard … en Namibie (2016).

Un peu tard dans la journée, la lutte pour la troisième place entre le Lesotho et la Tanzanie s’est accouchée sur un score nul et vierge durant les quatre-vingt-dix minutes de jeu, forçant les deux équipes à aborder la séance des tirs au but pour se départager.

Le match dans l’ensemble a été équilibré avec toutefois une période forte pour chaque équipe. Le premier mi-temps a été plutôt dominé par les Tanzaniens. Cependant, sous le coup de la fatigue, les Taifa Stars ont vu les Crocodiles du Lesotho imposer leur rythme après la pause. Les Lesothans qui ont tiré nettement plus de fois que leur adversaire durant le temps règlementaire (13 contre 5), ont notamment eu trois occasions franches dont deux de Sera Motebang (57ème et 74ème), et une autre de Tsoanelo Koetle (78ème).

Durant la fatidique session des tirs au but remportée 4-2 par la Tanzanie, le gardien des Taifa Stars Said Mohamed Said a effectué un arrêt décisif sur le tir du capitaine des Crocodiles Thapelo Mokhehle. Petite consolation tout même pour le Lesotho qui a vu l’un de ses joueurs recevoir le trophée d’Homme du match en la personne de Tumelo Khutlang.

La Tanzanie, équipe de l’Afrique de l’Est et invitée pour la troisième fois depuis 1997 à cette fête de football de l’Afrique Australe, remporte le bronze de cette campagne 2017 après avoir échoué dès la phase de groupe en 2015 et finit 4ème dans le groupe unique de 1997.

Dans l’ordre, la Tanzanie, le Lesotho, l’Afrique du Sud et la Namibie sont ainsi classés de la troisième à la sixième place à l’issue de cette journée, en attendant la finale de la compétition.

La finale de la Cosafa Castle Cup 2017 qui opposera justement la Zambie au Zimbabwe, se tiendra ce dimanche 9 juillet au Stade Royal Bafokeng à 15h locale.