Le Zimbabwe et l’Afrique du Sud repartent avec le bronze

Le Zimbabwe et l’Afrique du Sud ont sauvé les meubles samedi au Wolfson Stadium en s’octroyant la médaille de bronze. Le Zimbabwe s’est imposé chez les Seniors et le pays hôte chez les U20.

Les Zimbabwéennes ont un peu été bousculées dans le match les opposant face au Botswana. Bien que favorites dans cette confrontation, elles ont dû composer avec de vaillantes botswanaises et surtout attendre la deuxième mi-temps pour définitivement prendre l’ascendance.

Felistas Muzongondi a ouvert le score à la 48eminute avant que Mavis Chirandu ne corse l’addition à la 52eminute. L’expulsion de Lone Gaofetoge (68e) n’a pas arrangé les choses. Bien au contraire, son absence a contrainte ses partenaires à se cantonner dans leur zone pour éviter de boire la tasse. Malgré tout, Muzongondi a su trouver la faille et inscrire son doublé en fin de rencontre. Score finale 3-0 et une belle breloque autour du cou.

Chez les U20, la médaille de bronze est revenue à l’Afrique du Sud. Cette dernière a dominé le Zimbabwe dans la séance des tirs au but. Le score au bout du temps réglementaire était de 1-1. Dans l’épreuve fatidique, l’Afrique du Sud a converti quatre pénaltys contre trois pour son malheureux adversaire.

Dans ce match fermé et très pauvre en occasion, l’éclair est d’abord venu de Shakeerah Jacobs qui avait le score à la 43’ minute. Praynence Zvawanda a remis le Zimbabwe sur de bons rails en égalisant dans le temps additionnel de la première mi-temps. La second période n’avait pas permis aux 22 joueuses de prendre l’ascendance.

Deux finales ce dimanche pour le dernier jour de compétition. Une inédite et l’autre qui pourrait définitivement asseoir la domination de l’Afrique du Sud dans le tournoi régional.

Dans la COSAFA Women’s Championship d’abord, l’Afrique du Sud sera aux prises avec la Zambie. Chez les U20, on retrouve une nouvelle fois les Zambiennes qui tenteront de réaliser le doublé. Mais la tâche s’annonce difficile car la Tanzanie, invitée du tournoi, a été étincelante depuis le début de la compétition. Les Tanzaniennes espèrent maintenant apporter une conclusion digne. La Zambie a, pour sa part, une occasion unique de devenir la première formation à inscrire son nom au palmarès de cette compétition.

L’Afrique du Sud, tenant du trophée, est une nouvelle fois, la grande favorite pour décrocher le titre. Les Sud-Africaines, récentes mondialistes, devront toutefois de méfier des Zambiennes, très véloces et qui comptent une arme redoutable en attaque. Cette dernière se nomme Rachel Nachula. L’avant-centre a trouvé le chemin des filets à 10 reprises et caracolent seule en tête du classement des buteuses.

Please follow and like us: