Rythme effréné et spectacle garantie

Les compétitions s’enchainent à un rythme effréné pour les pays membres de la COSAFA. Après l’organisation de deux tournois en simultané, à savoir la COSAFA Women’s Championship et la  COSAFA Women’s Under-20 Championship à Port-Elizabeth il y a un mois, le Conseil va enchainer avec la toute première édition de la COSAFA Women‘s Under-17 Championship puis la COSAFA Men’s Under-17 Championships.

Le premier rendez-vous aura lieu du 20 au 29 septembre à Maurice, devenu au fil des années une escale incontournable pour l’organisation de tournois réservée aux espoirs. D’ailleurs, le pays hôte croisera le fer avec les Comores, invité au tournoi, le 20 septembre au stade St François-Xavier.

Outre ces deux nations, on constate une présence accrue des îles de l’océan Indien, tous désireux d’offrir la plateforme idéale à leur protégées pour s’exprimer. Ainsi, les Seychelles, les Comores et Madagascar vont s’aligner à la compétition. Les deux équipes, tout comme Maurice, avaient pris part à la COSAFA Women’s Championship.

Sinon, les grosses cylindrées que sont l’Afrique du Sud et la Zambie ont également répondu à l’invitation tout comme le Botswana. Ce dernier est dans la poule B en compagnie de l’Afrique du Sud, des Seychelles et de Madagascar. Dans le groupe A, on retrouve donc Maurice, l’Ouganda, les Comores et la Zambie. Seuls les deux premiers de chaque groupe seront reversés en demi-finale.

A peine les émotions du tournoi féminin digérées qu’il faudra mettre le cap sur le Malawi et plus précisément Blantyre. Le lieu accueillera pour la première fois la COSAFA Men’s Under-17 Championships. Le coup d’envoi de ce tournoi, qui s’est révélé être spectaculaire ces dernières années, sera donné le 11 octobre pour s’achever le 20.

Dans la poule A on retrouve le Malawi, l’Afrique du Sud, le Botswana et la Zambie. Dans le groupe B, Angola, Lesotho, Mozambique et les Comores se battront tous pour obtenir les deux sésames qui leur ouvriront les portes de la demi-finale.

L’année dernière, c’est l’Angola qui a été couronné en battant l’Afrique du Sud sur le plus petit des scores (1-0) alors qu’en 2017, la Zambie avait pris la mesure de Maurice (3-0). Place au spectacle désormais !

Please follow and like us: