Les jeunes pousses passent à l’action

Le coup d’envoi de la TotalEnergies AFCON U20 Egypt 2023 | COSAFA Qualifier sera donné le vendredi 7 octobre. L’événement se poursuivra jusqu’au 16 et elle demeure capitale pour ceux ayant l’intention de se rendre en Egypte l’an prochain dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 23 ans. Le tournoi sera très scruté d’autant que la compétition n’a pas eu lieu l’an dernier. D’autre part, la succession du Mozambique, vainqueur en 2020, est ouverte.

En match d’ouverture, la Zambie affrontera Maurice à midi au Somholo Stadium. A 15h30, les deux autre pensionnaires de la poule A, en l’occurrence l’Eswatini et le Botswana s’expliqueront avec l’objectif de réussir leur débuts dans cette compétition. C’est la première fois que le pays hôte accueille cette compétition. Les talents bruts de l’Afrique australe auront une nouvelle fois à cœur de montrer tout le bien que l’on pense d’eux.

Déjà, la première rencontre parait déséquilibrée. La Young Chipopolos ont soulevé ce trophée à 11 reprises alors que Maurice n’a jamais dépassé la phase de poule. Les Zambiens sont revanchards après avoir terminé au pied du podium en 2020. Les moins de 20 ans de la Zambie ont, par ailleurs, déjà remporté la Coupe d’Afrique des nations U20. C’était en 2017 où ils avaient fièrement porté les couleurs de la COSAFA. Ils s’avancent d’ailleurs comme un des favoris de la TotalEnergies AFCON U20 Egypt 2023 | COSAFA Qualifier.

En 16 participations, Maurice n’est jamais sorti de la phase de groupe. Mai le pays a réalisé des progrès en termes de formation et à récemment mis sur pied l’Académie de formation de Liverpool et un High Performance Centre. Quelques joueurs au sein de la sélection mauricienne sont d’ailleurs issus de ces deux entités.

La belle épopée du Botswana dans la COSAFA U20 commence à prendre la poussière. En effet, les deux dernières fois que les jeunes zèbres ont traversé la phase de poule remonte à 2009 et 2011. Après cela, ils ont à chaque fois été sortis dès les poules. Ils comptent bien mettre fin à cette disette et pour matérialiser leur objectif, il leur faudra réaliser un excellent début face à l’Eswatini.

L’Eswatini justement célèbre un drôle d’anniversaire. La dernière fois que ses représentants sont parvenus à travers la phase de groupe remonte à 2002. Après ça, aucune performance notable dans la compétition. Cependant, le fait d’évoluer à domicile pourrait donner des ailes aux joueurs. Ces derniers seront portés par leur public et auront à cœur de sortir de ce groupe A qui semble plus compliqué qu’il n’y parait.