Madagascar retrouve l’Afrique du Sud

Madagascar et l’Afrique du Sud n’ont eu aucun mal à se défaire de leur dernier adversaire de la phase de groupe. Les Malgaches ont disposé de Maurice sur le score de 2-1 alors que les Sud-Africains se sont baladés contre le Lesotho avant de s’imposer 4-0 dans un match à sens unique. Ils se recroiseront en demi-finale jeudi.

Leurs deux premières sorties avaient déjà annoncé la couleur. Ils ont fait en sorte que la logique soit respectée. D’ailleurs, Madagascar a rapidement ouvert le score. Sur un ballon trainant dans la surface, Arnaud Randianantenaina a placé la Grande île sur la bonne voie. Cette ouverture précoce n’a pas fait du bien à Maurice qui a de nouveau courbé l’échine à la 33e minute après le but de Veve Harison. Ce dernier se retrouvait seul au second poteau et fusillait sans mal Loic Michel, le dernier rempart des quadricolores.

On saluera la combativité des Mauriciens qui n’auront jamais baissé les armes. D’ailleurs, à force de se projeter rapidement vers l’avant, ils finirent par réduire le score grâce à Wilson Moutou sur un coup franc tiré à l’entrée de la surface de réparation. Maurice termine donc lanterne rouge de son groupe avec un petit point arraché.

L’on aura droit aux retrouvailles de la phase de groupe dans la première demi-finale de la COSAFA Men’s U20 Championship. Celle-ci verra Madagascar affronter l’Afrique du Sud. Le second match du dernier carré mettra aux prises la Zambie à l’Angola dans ce qui constituera un véritable choc dans ce tournoi.

L’Afrique sud s’est appuyée sur Mkiva (19e), Milazi (21e), Human (40), Sifama (51e) pour l’emporter contre le Lesotho. Ce dernier n’a offert aucune résistance au cours de l’explication et quitte le tournoi avec un point pris également.

Cette fois, il faudra un vainqueur. Incapable de prendre l’ascendance sur l’autre en phase de groupe, les jeunes Barea et les Amajita s’étaient quittés sur un score nul (1-1) au terme d’une rencontre spectaculaire et riche en occasions. Cette fois, il faudra impérativement qu’un finaliste émerge des 90 minutes d’engagements. Au pire, son nom sera connu à la fin de la séance des tirs au but.

La Zambie attend l’Angola de pied ferme. Ces deux équipes ont fait forte impression au cours de la phase de groupe. Elles ont surtout déployé toute leur palette offensive. Les Young Chipopolos ont inscrit 9 buts en trois sorties et n’ont concédé qu’un petit but. C’est dire la force de frappe du pays hôte.

Si les statistiques des Zambiens demeurent impressionnantes, que dire des Palancas Negras. L’Angola a frappé à 13 reprises dans cette compétition et possède logiquement la meilleure attaque de la compétition jusque-là. Leur défense n’a été inquiété qu’une seule fois depuis le début de la compétition. La demi-finale entre ces deux équipes s’annonce donc très disputée.

 

Please follow and like us: